Accueil | À propos | Plan du site | Contact | Photos
 

 

 

Pour en terminer avec la préparation physique, il faut penser bien entendu aux équipes jeunes. Puisque encadrées essentiellement par des bénévoles, ces équipes n’ont pas de préparation physique à proprement parlé. On y retrouve, comme chez les seniors, beaucoup de long footing. Mais là où chez les adultes le mal est assez minimes, sur des jeunes en pleine croissance faire n’importe quoi peut s’avérer très dangereux pour leur intégrité physique.

 

 

Téléchargements

L’entraînement doit être centré sur les aspects techniques et tactiques. Il implique un grand nombre de répétitions, des séquences de travail d’intensités variables, ce qui entraîne une grande quantité et une sollicitation même minimale de l’endurance. Le travail du jeune footballeur impose donc un minimum d’endurance. Si on propose une préparation physique aux jeunes, il ne faut pas en rajouter sur les fibres lentes. Il faut donc aller vers le travail des fibres rapides et donc la qualité : des efforts brefs et intenses. On part donc à la base du travail et dans cet ordre :

Football – Force – Endurance

Rappel : Force = vitesse + bonds horizontaux + bonds verticaux + charge

Selon les ages les pratiques vont varier, en résumé :

U12-U13 : travail centré sur la fréquence en rythme et le placement avec cordes et cerceaux rapprochés

U14-U15 : travail de démarrage sur 10m et sprint en escalier ou gradin. Début du travail de vitesse deux fois par semaine.

U16-U17 : retour au travail de fréquence mais alterné avec le travail de l’amplitude de la foulée. Coordination de la vitesse avec des démarrages avec ballon et dribble.

U18-U19 : combinaison force et vitesse, la pratique du demi-squat est primordiale.

L’entraînement de la force chez l’enfant accorde une place privilégiée au travail avec cordes. Avec tout d’abord des exercices sur place puis en déplacement simple, puis en foulées bondissantes. L’intérêt réside dans le fait qu’elle impose un travail de pied qui ne demande pas une grande puissance de jambes. On peut ensuite enchaîner avec des déplacements latéraux et des pas enchaînés avec obstacles.

Le moment où la force évolue le plus est un an après le pic de croissance pour les garçons et 6mois pour les filles (pic de croissance : 12ans filles, 14ans garçons) il faut donc effectuer un travail de musculation avec les jeunes à ce moment là. Les exercices sont avant tout :

- Concentriques avec saut sur banc ou poids de corps (flexion sur une jambe)

- Isométrique sans charge (maintien de la flexion sur une jambe)

Pour la musculation, le travail s’oriente sur trois points principaux :

L’apprentissage du squat

Le gainage abdominal

Le travail du haut du corps

Bien entendu on n’est pas obligé d’utiliser le squat pur avec charge,il faut commencer avec des paliers et donc s’orienter vers du travail dos au mur de type chaise, chaise avec charges sur les cuisses, chaise une jambe….

Pour les abdominaux : c’est un travail essentiel dans la formation des jeunes, il faut donc appliquer très tôt les principes de travail qui suivent. (à poursuivre avec les adultes !!!) Il ne faut pas fixer les jambes lors de cet exercice sous peine de travailler le psoas au lieu des abdominaux. Le mieux : allonger, jambes relevées à l’équerre, sur l’expiration il faut relever le buste de 10-15cms, inspiration à la descente. Travailler par série avec 25sec de repos entre chaque.

Pour le haut du corps, essentiel pour les touches et pour les gardiens, le travail en pompe et le travail avec médecine ball sont les piliers d’une augmentation de la force.

Les orientations du travail des qualités aérobies :

Seul le travail intermittent présente un intérêt au football. Chez les jeunes qui pratiquent plus de 6h de foot par semaine, le jeu apporte suffisamment. Sinon on fait appel à ce travail par le bied du 10-20-5-25 : 10s de bondissement – 20s de récupérations – 5s de sprint navette – 25secondes de récupérations. Cette séquence doit toujours être placée en fin de séance.

A lire Egalement

Laisser un Message